جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی ۲۰۱۵

نوشته شده در موضوع خرید اینترنتی در ۳۱ تیر ۱۳۹۶

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی 2015

 

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی 2015

نقاشی های سه‌بعدی خياباني زیبا و دیدنی

 

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی 2015

نقاشی سه بعدی

 

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی 2015

نقاشيهای سه‌بعدي خياباني

 

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی 2015

نقاشی های جالب سه بعدی

 

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی 2015

نقاشی‌های زیبای سه‌بعدی

 

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی 2015

عکس های دیدنی

 

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی 2015

نقاشی سه بعدی

 

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی 2015

نقاشی های ۳d

 

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی 2015

نقاشی های سه‌بعدی خياباني زیبا و دیدنی

 

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی 2015

نقاشی سه بعدی

 

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی 2015

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی ۲۰۱۵

 

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی 2015

نقاشی های سه‌بعدی خياباني زیبا و دیدنی

 

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی 2015

نقاشی های جالب سه بعدی

 

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی 2015

نقاشی‌های زیبای سه‌بعدی

 

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی 2015

نقاشی های سه‌بعدی خياباني

 

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی 2015

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی ۲۰۱۵

 

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی 2015

آثار هنرمندانه

 

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی 2015

نقاشی های حیرت انگیز

 

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی 2015

نقاشی‌های زیبای سه‌بعدی

 

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی 2015

جدیدترین نقاشی های سه بعدی خیابانی ۲۰۱۵

 

 

 

 

 

Article source: http://www.parsnaz.com/the-latest-three-dimensional-street-painting-in-2015.html

مجله خانواده سبز

نوشته شده در موضوع خرید اینترنتی در ۳۰ تیر ۱۳۹۶

Article source: http://ksabz.net/

LE CHRETIEN FACE A L’HOMOSEXUALITE

نوشته شده در موضوع خرید اینترنتی در ۳۰ تیر ۱۳۹۶

Le
chrtien face l’homosexualit [۱]

Jean-Marc Berthoud

Introduction

Le titre de mon expos contient deux termes. Dune part,
nous avons le mot de  chrtien , de lautre celui d homosexualit .
Ce qui relie ces deux termes est le mot  face . Avant
dentrer dans le vif de notre sujet qui traitera avant surveillance de
lenseignement de la Bible face au phnomne de toujours quest
lhomosexualit il nous faut apocalyptic quelques mots flow claircir le
sens de lexpression  chrtien . Ce sera lobjet de
notre introduction.

Que peut bien vouloir apocalyptic le mot  chrtien 
aujourdhui, une poque o sous cette countenance est attest des
positions spirituelles et doctrinales les and contraires ? Si dans
un pass encore relativement proche les chrtiens, se dfinissant
lintrieur de dnominations fortement marques, manifestaient une
certaine facilit se lancer des anathmes les uns aux autres,
aujourdhui nous nous trouvons dans une conditions toute diffrente.
Les barrires verticales entre les confessions sont largement tombes
avec flow rsultat une grande difficulty doctrinale et spirituelle. Si
le terme  chrtien  est devenu une countenance trs
floue, il en est de mme, en consquence de lpanouissement de
lesprit cumnique, en ce qui concerne le sens didentit propre
aux membres des diverses dnominations chrtiennes. On ne sait and gure
aujourdhui ce que veut apocalyptic tre  rform , ou
 luthrien , ou mme  vanglique .
Partout nous constatons une vritable perte didentit dnominationnelle.
Il est mme devenu difficile flow un catholique romain pratiquant
(malgr une certaine persistance de lexercice du magistre dans
cette glise) de savoir ce que peut bien tre le contenu accurate de la
foi  quil affirme tre
sienne. Cest ce que nous laisse que trop clairement percevoir le
texte ni figue ni raisin sorti des discussions entre thologiens luthriens
et catholiques romains sur la justification. Il en va de mme flow ce
qui concerne les accords entre vangliques et catholiques romains
dans le mme domaine. Les exemples pourraient aisment tre multiplis.
Tant les uns, que les autres semblent avoir perdu le sens de leur propre
identit. Cependant il nous faut bien reconnatre que lglise
romaine, malgr la grande difficulty qui rgne aujourdhui en son
sein, maintient encore (du moins dans sa hirarchie) un certain cap
dans la persvrance de sa dmarche diplomatique thologique visant
attirer dans le giron de la Mre-glise autant de frres gars
que possible.

Pour celui qui veut se confesser chrtien dune manire
and ou moins cohrente cette difficile qute didentit est encore
aggrave standard le mighty mouvement syncrtiste qui, depuis and de dix
ans, a si fortement pris la relve de lcumnisme. De telles
confusions ne rendent gure ais le traitement de notre thme. Car
sur la doubt que nous traitons ce soir, il rgne aussi au sein du
Christianisme la and grande des confusions. Pour ne parler que de mon
pays la Suisse il serait difficile de sy faire une opinion prcise
et cohrente face au phnomne homosexuel en se basant sur les avis
and que contradictoires exprims standard les divers milieux qui chez nous
se rclament du Christianisme. Il suffit flow constater lextrme
diversit des avis qui se prtendent tous  chrtiens 
que de prendre les controverses qui ont entour la fameuse Gay
Pride
de Sion qui, lt pass, a si vivement dfray la
chronique en Suisse romande. De son ct, lvque de Sion aprs
avoir mis le feu aux poudres en traitant la dmonstration homosexuelle
de vritable  tentation diabolique , fit rapidement
marche arrire, sous la pression violente des mdias et des milieux
politiques largement acquis aux thses avances standard le lobby
homosexuel. Il en vint maintenir son antithesis de principe surveillance en
affirmant urbi et orbi la
grande tolrance de lglise face aux comportements sociaux
minoritaires. Lglise Protestante (qui elle se dit  rforme )
du Valais, fidle en ceci son pluralisme dignified et doctrinal,
sempressa douvrir son lieu de culte une clbration
homosexuelle. Les vangliques (charismatiques ou non) brillrent
comme de coutume standard leur deficiency dengagement, du moins en ce qui
concerne le devise discernable publiquement. La seule antithesis chrtienne
cette phenomenon fut celle, vigoureuse et des and visible, de
jeunes lacs traditionalistes partisans du Sminaire dcne fond
standard Mgr Marcel Lefebvre qui voyaient avant surveillance dans cet talage au
grand jour de lhomosexualit une offense contre Dieu et un danger
flow la jeunesse. Ceci dautant and que cette dmonstration avait
comme thme premier lintroduction ncessaire de lducation
lhomosexualit dans les coles publiques du canton du Valais. Il
est significatif que ces traditionalistes catholiques furent rejoints
dans leur antithesis indigne cet talage du clamp au grand jour par
un petit groupe de chrtiens rattachs la petite glise vanglique
baptiste de Sion dont les philosophy rformes fortement
anti-catholiques sont bien connues dans ce canton.

Comment sy retrouver dans une pareille confusion ? O
donc placer le indicate de vue vritablement chrtien ? Car nous
sommes convaincus que dans le domaine thique  ici celui de la
porte et du sens du phnomne homosexuel  il existe bel et
bien une position qui soit spcifiquement et de manire prcise
(cest–dire non quivoque) conforme aux enseignements normatifs,
immuables et infaillibles de la Bible. Comment alors discerner une telle
position doctrinale dans le galimatias de la multiplicit des positions
qui toutes se rclament du christianisme authentique ?

Nous ne rpondrons videmment pas de manire exhaustive
une pareille doubt ce soir. Mais flow bien faire comprendre la porte
de nos remarques sur le sujet difficile et dlicat que nous avons
traiter, quelques remarques sont cependant ncessaires.

Qu’entendons-nous
standard le mot  chrtien  qui figure dans notre titre ?
Quest-ce donc que ce  christianisme  dont nous
osons nous rclamer ? Il nous faut ici bien distinguer entre ce
que nous appelons le  christianisme historique  et ce que
nous nommons, faute d’une meilleure expression, le  christianisme
moderne . La eminence sur laquelle nous attirons votre
courtesy ne porte and sur la diffrentiation verticale (ou
confessionnelle) entre les diverses branches de l’glise (orthodoxe,
catholique romaine, protestante ou vanglique), mais elle est une dmarcation
horizontale qui span lensemble des lments dont lglise
universelle est compose. Au sein de toute dnomination chrtienne
vous trouverez (dans des proportions installation diverses) aussi bien des
partisans de la foi chrtienne historique, que des adeptes de sa
chronicle dite  moderne . Comment alors distinguer la foi
historique de sa chronicle moderne ?

La
doubt essentielle concerne l’attitude du  croyant  face
la Bible.

La
Bible la Tanak juive (connue standard nous sous le nom dAncien Testament) et le
Tmoignage apostolique (ce
que nous appelons le Nouveau Testament) est-elle la Parole inspire
de Dieu, et en tant que telle, l’autorit culmination flow l’enseignement et
la pratique de la foi chrtienne ?


Ou bien la Bible juive et chrtienne est-elle uniquement une parole
humaine, certes spirituellement et moralement utile et qui enthuse nos
penses et nos actions mais qui, comme toute entreprise humaine est
forcment faillible ? Elle nest dans ce cas daucune manire
normative flow tous les hommes, en tous lieux et de surveillance temps.

Cette
doubt d’autorit culmination est au mutt de toute foi religieuse, mme
de celle que nous appelons  christianisme moderne  qui
place elle son autorit dans la raison et dans les sentiments des
hommes. Cette autorit n’est-elle qu’humaine, comme cest le cas dans
la chronicle  moderne  de la foi chrtienne ? A-t-elle
alors uniquement une opinion  rationnelle ,  scientifique ,
 exprimentale , bref  critique  l’gard
de la rvlation divine, la Bible ? Ou bien l’autorit de la Tanak
et du Tmoignage apostolique
est-elle reconnue comme pleinement divine, comme l’affirme explicitement
la foi chrtienne historique ? Car flow cette dernire l’autorit
culmination en ce qui concerne la foi et les murs, lintelligence et
laction est inscrite dans le dtail de la hardness verbale mme de
la Sainte criture ? Cette foi historique est celle de l’Orthodoxie
d’Orient (Jean Chrysostome et le Pre Justin Popovitch, standard exemple),
du catholicisme romain (Thomas d’Aquin et le Pape Pie X, standard exemple),
du protestantisme (Jean Calvin et Cornelius outpost Til, standard exemple) et du
mouvement vanglique (John Bunyan et Louis Gaussen, standard exemple).
Tous, malgr leurs divergences videntes, tiennent fermement, la
apartment du tmoignage des critures, l’infaillible autorit divine
de la Bible.

Nous
prsentons quatre critres qui nous permettent de distinguer la foi
chrtienne historique (que nous faisons ntre) de ce que nous considrons
tre son travestissement moderne :


Premirement, dans la viewpoint de la foi chrtienne historique, le
critre absolu flow dfinir ce query lhomosexualit, critre
qui dterminera lattitude que surveillance chrtien qui se veut fidle
devra adopter son gard, sera l’enseignement spcifique que lon
pourra tirer ce sujet de la Bible, tel qu’on le trouve dans la Tanak
et dans le Tmoignage apostolique. Une telle vrit normative ne peut se
trouver ni dans la seule tradition de l’glise ni dans l’exprience de
l’homme livr lui-mme ; elle ne peut se rencontrer ni dans
les leons si varies de l’histoire ni dans la diversit de points de
vue que nous livre la sociologie. Je m’empresse d’ajouter qu’il n’est
absolument pas doubt ici de ngliger toute information utile apte
faciliter notre harangue du texte sacr et que l’on peut glaner dans ces
diffrents domaines de la recherche humaine. Mais flow celui qui se rclame
de la foi chrtienne historique, seule lcriture Sainte est, en fin
de compte, habilite dterminer la interpretation et la porte de
ces donnes empiriques.


Deuximement, la foi chrtienne que nous dfendons a un caractre
proprement parler historique. Je veux apocalyptic standard cela que, ds le dbut
de l’histoire de lglise, la fight entre la foi chrtienne
historique et les erreurs qui n’ont cess de l’assaillir, ont conduit
un approfondissement de sa comprhension de ses propres affirmations
doctrinales et un meilleur discernement des erreurs qui cherchent
constamment la dtruire. Cest ainsi que dune seule voix la foi
chrtienne historique confesse les symboles essentiels de l’glise
premire : le Symbole des Aptres, la Confession
de Nice
et les dfinitions du Concile
de Chalcdoine,
qui demeurent toutes fidles au fondement
scripturaire, lui seul finalement normatif. Dans notre entreprise de
recherche dune dfinition chrtienne de lhomosexualit et du
sens vritable de ce comportement, nous tiendrons compte de cette
accumulation de sagesse doctrinale soigneusement accumule standard lglise
au cours des sicles. Les attaques diriges, surtout aujourd’hui,
contre le indicate de vue du Christianisme historique sur lhomosexualit
nous obligent mieux comprendre la nature, le caractre et les effets
de ce phnomne.

Troisimement, la Foi chrtienne historique se bottom sur une pistmologie
raliste. Ce qui veut apocalyptic que le contenu intellectuel de la foi peut
tre formul standard des concepts soigneusement dfinis. Donc, si ces
concepts sont dogmatiquement et logiquement vrais, laffirmation de
leur contraire doit ncessairement tre fausse. En ce qui concerne
lhomosexualit, il est donc possible, du indicate de vue de la foi chrtienne
historique, de dfinir avec prcision ce que la Bible nous enseigne
sur la inlet et sur les effets du phnomne homosexuel tant sur les
skeleton crew et amicable que physique et spirituel.


Et finalement, la foi chrtienne historique ne consiste pas seulement
en une doctrine, mais elle est galement et indissociablement une faon
de vivre, une obissance thique, sociale et personnelle, reue comme
une grce, un cadeau de Dieu. Elle cherche donc se conformer la
volont rvle de Dieu, sa Loi, contenue dans l’criture entire,
le Tanak et le Tmoignage
apostolique.
Avec le secours de la grce de Dieu il est probable de
marcher dans une croissante fidlit la volont divine. Ceci veut
apocalyptic que dans le contexte de la foi chrtienne historique, ce que nous
dcouvrons dans lcriture sur le rle et sur la interpretation du
phnomne homosexuel doit nous conduire des actes dobissance
sur le devise crew et public, patrimonial et ecclsial mais aussi au
niveau des lois de la Cit. Cest cet aspect pratique de la foi chrtienne
historique qui permet ceux qui sont emprisonns dans ce mode de vie
anormal query lhomosexualit [۲]
davoir la ferme esprance de pouvoir en tre graduellement et
durablement dlivrs standard luvre salutaire du Seigneur Jsus-Christ.

Cest
cette tche de discernement biblique que nous allons maintenant
tenter de nous atteler.

 

I.
Lhomosexualit perue du indicate de vue des structures de la cration

Il nest gure probable de parler, ni de la rdemption,
ni de lthique sans dabord nous rfrer aux structures de la ralit
tablies standard Dieu au derivation flow lensemble de ce que nous
appelons la nature, lunivers, ce que la Bible appelle le monde, le cosmos. Cest un des buts principaux des deux premiers chapitres
de la Gense de nous dcrire le dploiement majestueux standard Dieu de
cet ordre la fois cosmique et humain. Cest seulement sur ce
fondement dune mtaphysique biblique crationnelle que peut ensuite
se construire une thique vritablement scripturaire et mme une
doctrine cohrente et satisfaisante de la rdemption.

Au derivation Dieu cra
le ciel et la terre.


La terre tait informe
et vide ;


il y avait des tnbres
la aspect de la terre,


mais lEsprit de Dieu
planait au-dessus des eaux.


(Gense 1 : ۱-۲)

De
rien de pr-existant ex
nihilo 
Dieu cra souverainement le domaine spirituel, le
ciel, et le domaine physique, la terre. Mais la terre tait informe et
vide. Cest–dire que lunivers venu lexistence navait
pas encore ni sa forme dfinitive, ni son peuplement. Ce fut luvre
des 6 jours de complter, de parfaire luvre boundless commence [۳].
Pendant ce temps Dieu ordonne et peuple la terre. Cette uvre est celle
dune diffrentiation progressive. La lumire est gangling des tnbres.
Une tendue latmosphre gangling les eaux basement bas, locan
primordial, des eaux basement haut, les nues. Ensuite la terre est spare
des eaux flow former les continents et les mers. Sur cette terre libre
de locan primitif Dieu fait crotre la vgtation, chaque plante
se reproduisant selon la stabilit de son espce. Puis dans ltendue
il place des astres, le soleil,  la
lune et les toiles, chacun la place qui est la sienne. Il peuple
ensuite les mers des tres aquatiques et le ciel des oiseaux, eux aussi
fixs dans leur essence, chacun se reproduisant fidlement selon son
espce. Enfin, au sixime jour Dieu faonne de la terre les animaux
qui eux aussi se reproduisent selon leur espce et lhomme enfin,
picture mme de Dieu et couronnement de toute la cration. Le dernier
acte proprement crateur de Dieu fut celui de la femme.

Si jai brivement voqu luvre cratrice divine,
uvre standard laquelle il diffrencie progressivement et de manire
fast sa cration initiale, cest que ces deux premiers chapitres de
la Bible nous donnent de manire concrte une outline des catgories
divines partir desquelles la cration a t ordonne. Ces catgories
ont la stabilit mme de la Parole boundless qui les a cres. Cet
ordre crationnel, cet ordre de nature, ne change pas, ne peut pas
changer jusquau jour o il sera entirement renouvel dans la
nouvelle cration. Il sagit en fait des fondements mtaphysiques de
la ralit cre. Si lordre originel de lunivers est
aujourdhui profondment impact standard les effets du pch de
lhomme, il nen est pas flow autant aboli. Lordre crationnel
nest en rien branl dans son hint standard la chute. Cest ce que
nous dit clairement Dieu lui-mme dans des oracles donns au prophte
Jrmie :

Ainsi parle lternel,


Qui donne le soleil
flow clairer le jour,


Les phases de la lune
et des toiles flow clairer la nuit,


Qui soulve la mer et
fait mugir ses flots,


Lui dont le nom est
lternel des armes :


Si ces lois viennent
cesser devant moi,


 Oracle de lternel ,

La
descendance dIsral aussi cessera

Pour toujours dtre
une republic devant moi.


(Jrmie 31 : ۳۵-۳۶)[۴]

Ces
paroles rappellent la promesse de Dieu faite No aprs le Dluge :

Lternel dit en son
cur : Je ne maudirai and le sol, means de lhomme, parce
que le mutt de lhomme est dispos au mal ds sa jeunesse ; et
je ne frapperai and surveillance ce qui est vivant, comme je lai fait. Tant
que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la
chaleur, lt et lhiver, le jour et la nuit ne cesseront pas.

(Gense 8 : ۲۱-۲۲)

Cest
ainsi que de la manire la and premptoire Dieu affirme la stabilit
de lordre de sa cration, cet ordre que nous avons vu tre tabli
standard lui durant les 6 jours o furent crs le ciel et la terre et
surveillance ce quils contiennent. Et cet ordre divin, tabli standard Dieu sur
la terre, inclut la eminence dessence substantielle fondamentale
lexistence de lespce humaine, la eminence entre lhomme
et la femme.

Voici ce que dit notre texte fondateur ce sujet :

Dieu dit :


Faisons lhomme
notre picture


selon notre
ressemblance,


pour quil domine sur
les poissons de la mer,


sur les oiseaux du
ciel, sur le btail,


sur toute la terre


et sur tous les
reptiles qui rampent sur la terre.


Dieu cra lhomme
son image :


Il le cra
limage de Dieu,


Homme et femme (littralement
mle et femelle), il les cra.


(Gense 1 26-27)

Ce
rcit de lacte crateur ultime de Dieu est plac la fin du sixime
jour. Il est complt au deuxime chapitre de la Gense standard le rcit
and dtaill de la arrangement de la femme.

Lternel forma du
sol


tous les animaux des
champs


et tous les oiseaux du
ciel.


Il les fit venir vers
lhomme


pour voir criticism il
les appellerait
[]


Mais flow lhomme, il
ne trouva pas


Daide qui ft son
vis–vis.


Alors lternel Dieu
forma une femme


de la cte quil
avait prize lhomme


et il lamena vers
lhomme.


Et lhomme dit :


Cette fois cest
los de mes os,


La chair de matriarch chair.


Cest elle quon
appellera femme,


Car elle a t prise
de lhomme.
(Gense
۲ : ۲۲-۲۳)

Ce
rcit tablit des distinctions capitales flow notre propos. Dabord
est affirme la eminence essentielle entre lhomme et les animaux,
automobile il ne peut reconnatre un tre qui soit son vis–vis, son
semblable auprs deux. Malgr certaines ressemblances, lhomme
appartient un ordre distinct, foncirement diffrent de celui des
animaux. La femme, tire du ct de lhomme est, elle, standard ce fait
capital, vraiment son vis–vis, son semblable, trs littralement os
de ses os, chair de sa chair. Le nom quAdam donne lpouse que
Dieu lui prsente manifeste la fois cette ressemblance et la diffrence
radicale qui les distingue de manire essentielle. Lhomme mle se
dit ici Isch, la femme, le
vis–vis dAdam est nomm standard lui Ischa. Nous savons que dans la pense biblique, le fait de nommer
manifeste non seulement lautorit de celui qui nomme sur ce qui est
nomm mais, and encore, atteste la inlet mme de lobjet dfini
standard le nom qui lui est donn. Ainsi Adam en reconnaissant en Eve sa
compagne, affirme la fois sa ressemblance et sa diffrence. Il dclare
flow toujours lunit de lespce humaine cre toute entire
limage et la ressemblance de Dieu, et affirme la diffrence
fondamentale entre lhomme et la femme, leur eminence essentielle,
leur complmentarit bienheureuse. Le rcit divin de la cration de
la femme continue :

Cest pourquoi lhomme quittera son pre et sa mre

Et sattachera sa femme,

Et ils deviendront une seule chair.

(Gense
۲ : ۲۴)

Ce
texte a un caractre mtaphysique fondateur. Cest lui qui dfinit
lordre crationnel, lordre de nature, en ce qui concerne
lhomme et la femme et les rapports quils doivent entretenir. Ce dtachement
du mari de ses kin et son attachement sa femme a flow but
quils basic garb une seule chair, ce qui signifie lunion
conjugale, mais aussi le fruit de cette union, lenfant qui en natra
normalement, enfant qui, comme nous le savons aujourdhui de la manire
la and premptoire est constitu, dans une seule chair, des gnes
tant de la mre que du pre. On comprend bien ici quel indicate il est
criminel (et contre-nature) que lhomme en vienne sparer ce que
Dieu a uni. Lhomme, en quittant son pre et sa mre fonde un
nouveau foyer. La femme passe, elle, de lautorit du pre celle
de son mari, de la insurance du corridor paternel celle du foyer
conjugal. Cest ici query tabli lordre dfinitif,
lessence, la piece mme de la propinquity entre lhomme et la
femme.

Ces
considrations sur lordre crationnel nous amnent mieux saisir
la inlet du pch. La Bible connat diffrentes manires de dfinir
le pch : manquer le though repair standard Dieu en est une ; une
autre se trouve dans le fait de sadonner limpuret, surveillance ce
qui est contraire la saintet de Dieu ; encore une autre,
celle-ci mieux connue, est lacte de dsobissance aux commandements
de Dieu. Une forme essentielle du pch, forme dont nous ne tenons pas
assez compte, est celle qui consiste rejeter lordre de Dieu, prfrer
le dsordre issu de limagination pcheresse de lhomme la
soumission lordre divin. Comme le dit laptre Paul,

Dieu nest pas un
Dieu de dsordre,


Mais de paix.


(I Corinthiens 14 : ۳۳) [۵]

Nous
nous approchons ainsi du sujet de notre expos. Car notre texte ne dit
pas :

 Cest
pourquoi lhomme quittera son pre et sa mre

Et
sattachera son homme,

Et
ils deviendront une seule chair. 

Ni
encore :

 Cest
pourquoi la femme quittera son pre et sa mre

Et
sattachera sa femme,

Et
elles deviendront une seule chair ,

Cest
pourtant ce que prtendent en fait ceux qui dfendent lerreur de
considrer non seulement lhomosexualit comme une forme normale et
lgitime de lamour humain, mais encore quune telle relation
devrait tre reconnue comme une forme institutionnelle lgale du
mariage. Dans un tel renversement de lordre crationnel, nous avons
affaire un dsordre naturel, un acte pervers commis contre
lordre crationnel orignal. Avant dtre un pch,
lhomosexualit est un acte contre-nature, un acte de rvolte qui se
dresse contre lordre de la cration lui-mme et, en fin de compte,
contre le Concepteur et lAuteur divin de cet ordre cr.

 

II.
Lhomosexualit sous le courtesy de la loi juive, de la Thora

Dans une telle perspective, la lgislation contenue dans la Thora juive
standard rapport lhomosexualit devient beaucoup and comprhensible,
automobile il sagit de rprimer des actes qui sopposent lordre de
la cration, actes qui renversent lordre cre lui-mme. En fait
nous navons pas faire ici de simples pchs, comme le vol ou
mme ladultre, actes nuisibles qui se manifestent lintrieur
de lordre cr, mais des actes qui renversent cet ordre lui-mme.
Mais quest-ce en fait que lhomosexualit ? Greg Bahnsen,
dans son excellente tude consacre  Lhomosexualit, un
indicate de vue biblique , donne la dfinition suivante que nous
faisons ntre, du mot  homosexuel  :

le terme homosexuel sera utilis ici flow une
personne, mle ou femelle (ce qui inclut les lesbiennes), qui
entretient des family sexuelles avec des membres du mme sexe, ou
qui dsire le faire [۶].  

Avant dvoquer les exigences de la Loi mosaque, reflet
de la Loi ternelle, de la pense mme de Dieu et cho parfait de la
loi naturelle inscrite dans la demur de tous les hommes, il nous
faut apocalyptic un mot sur la conditions de ceux qui souffrent de tentations
homosexuelles, quils soient hommes ou femmes. Il faut soigneusement
distinguer ceux qui subissent de telles tentations de ceux qui sy
livrent et, and encore, des fanatiques du run homosexuel mondial. La
tentation homosexuelle nest pas en elle-mme un pch, flow autant
quon ne sabandonne pas intrieurement cette tentation et
quon ne sy livre pas physiquement. Le chrtien, ou le non chrtien,
peut lutter contre de telles tendances et, comme le tmoignent ceux qui
sont sortis de cet enfer narcissique, il peut vaincre de telles
tentations. De tels hommes et femmes devraient, bien plutt, tre aids
que mammillae dans les glises. Il existe heureusement des groupes qui se
consacrent venir en help de telles personnes en grande dtresse
morale [۷].
Pour ce qui concerne les homosexuels qui pratiquent ouvertement leur
clamp et qui veulent limposer la socit comme tant une forme
normale de la sexualit, il faut trouver des moyens appropris pour
rendre leurs actions inoprantes. Ils peuvent certes eux-aussi sortir
de ce cercle nfaste, mais cela demande de leur partial une relle
repentance, un changement de comportement et un renoncement complet
lidologie impolite qui faisait jusqualors leur raison de vivre.
Le sang du Christ, son atonement acquis flow les pcheurs la croix, est
pleinement suffisant flow nous cleanser de surveillance pch.

Que dit la Loi de Mose sur cette question ? Regardons
les textes qui traitent de ce sujet dans les chapitres 18 et 20 du Lvitique.
Aprs linterdiction de linceste sous ses diffrentes formes, de
ladultre, des sacrifices humains et des family sexuelles pendant
les rgles, nous lisons les commandements suivants.

Je suis lternel.


Tu ne coucheras pas
avec un homme


comme on couche avec
une femme.


Cest une horrible
pratique.


Tu nauras de
rapports sexuels avec aucune bte,


pour te souiller avec
elle.


La femme ne
sapprochera pas dune bte,


pour saccoupler
elle.


Cest une confusion.


(Lvitique 18 : ۲۱-۲۳)

Ces
lois reoivent les commentaires suivants :

Ne vous souillez par
aucune de ces pratiques,


car cest standard toutes
ces choses


que se sont souilles
les nations


que je chasse devant
vous.


Le pays en a t
souill ;


je suis intervenu
contre sa faute,


et le pays a vomi ses
habitants.


Vous observerez donc
mes prescriptions et mes ordonnances,


et vous ne commettrez
aucune de ces horreurs,


ni lautochtone, ni
limmigrant qui sjourne au feel de vous.


Car ce sont l toutes
les horreurs


quont commises les
hommes du pays,


qui y ont t avant
vous ;


et le pays en a t
souill.


Ainsi le pays ne vous
vomira pas means de vos souillures,


comme il aura vomi les
nations qui y taient avant vous.


Car tous ceux qui
commettront une quelconque de ces horreurs


seront retranchs du
feel de leur peuple.


Vous observerez mon
ordre,


et vous ne pratiquerez
aucun des horribles principes


qui se pratiquaient
avant vous ;


vous ne vous en
souillerez pas.


Je suis lternel
votre Dieu.


(Lvitique 18 : ۲۴-۳۰)

Au chapitre 20 du mme livre nous lisons encore :

Si un homme commet
adultre avec une femme marie,


sil commet adultre
avec la femme de son prochain,


lhomme et la femme
adultres seront punis de mort.


Si un homme couche avec
la femme de son pre


et dcouvre ainsi la
nudit de son pre,


cet homme et cette
femme seront punis de mort :


leur sang retombera sur
eux.


Si un homme couche avec
sa belle-fille,


ils seront tous deux
punis de mort ;


ils ont fait une
confusion :


leur sang retombera sur
eux.


Si un homme couche avec
un homme

(littralement un mle)


comme on couche avec
une femme,


ils ont commis tous
deux une horreur ;


ils seront punis de
mort :


leur sang retombera sur
eux.


Si un homme prend pour
femmes la fille et la mre,


cest une infamie :


on les brlera au feu,
lui et elles,


afin que cette infamie
nexiste pas au feel de vous.


Si un homme a des
rapports sexuels avec une bte,


il sera puni de mort ;
et vous tuerez la bte.


Si une femme
sapproche dune bte,


pour saccoupler avec
elle,


tu tueras la femme et
la bte ;


elles seront mises
mort :


leur sang retombera sur
elles.


(Lvitique 20 : ۱۰-۱۶)

Voici flow le livre du Lvitique.

Voyons maintenant ce quenseigne le Deutronome sur
dautres infractions de la loi sur les family sexuelles, lois o
nous pourrons constater limportance que la Thora juive accorde la
insurance du mariage et la prservation de la puret des relations
conjugales.

Si lon trouve un
homme cot avec une femme marie,


ils mourront tous deux.


Lhomme qui a couch
avec la femme,


et la femme aussi.


Tu extirperas ainsi le
mal du feel de toi.


Si une jeune fille
vierge est fiance quelquun,


et quun homme la
rencontre dans la ville et couche avec elle,


vous les ferez sortir
tous deux la porte de la ville,


vous les lapiderez, et
ils mourront,


la jeune fille pour
navoir pas cri dans la ville,


et lhomme flow avoir
fait assault la femme de son prochain.


Tu extirperas ainsi le
mal du feel de toi.


Mais si cest dans la
campagne


que cet homme rencontre
la jeune fille fiance,


si lhomme la saisit
et couche avec elle,


lhomme qui aura
cot avec elle sera seul puni de mort.


Tu ne feras rien la
jeune fille ;


la jeune fille nest
pas coupable solicit pch passible de mort ;


cest comme si un
homme


se dressait contre son
prochain flow lui ter la vie.


La jeune fille fiance,


que cet homme a
rencontr dans les champs,


a pu crier sans quil
y ait eu personne flow la sauver.


Si un homme rencontre
une jeune fille vierge non-fiance,


lempoigne et couche
avec elle,


et quon les dcouvre,


lhomme qui aura
cot avec elle


donnera au pre de la
jeune fille cinquante (pices) dargent ;


et, parce quil lui a
fait violence,


il la prendra pour
femme


et il ne pourra pas la
renvoyer, tant quil vivra.


(Deutronome 22 : ۲۲-۲۹)

Le livre de lExode donne les prcisions suivantes flow ce
qui concerne ce dernier cas.

Lorsquun homme sduira
une vierge qui nest pas fiance,


et quil couchera
avec elle,


il paiera sa dot,


puis il la prendra pour
femme.


Si le pre exclude net
de la lui accorder,


il paiera en riches la
valeur de la dot des vierges.


(Exode 22 : ۱۵-۱۶)

Ces
diffrentes lois sur les rapports sexuels sont lapplication
casuistique, cest–dire suivant les cas particuliers, du septime
commandement :

Tu ne commettras pas
dadultre.


(Exode 20 :۱۴ et Deutronome 5 : ۱۸)

Nous voyons ici quel indicate la loi de Dieu tient compte des
cas particuliers. Il est vident, standard exemple, que le integrate de jeunes
amoureux qui couchent garb standard extravagance et standard excs de passion
est trait installation diffremment des amants adultres qui dtruisent
lalliance boundless sacre du mariage, ou ceux qui dfient non
seulement la loi de Dieu, mais lordre de inlet lui-mme, en
couchant avec des personnes de leur propre sexe, ou encore avec des
animaux. Pour les premiers il y requirement de mariage. Pour les autres
la peine capitale. Regardons brivement ce que nous enseigne les
commandements du Lvitique relatifs aux family homosexuelles.


۱/. Premirement, de tels actes publiquement connus sont considrs
standard le droit juif comme tant dune extrme gravit. Comme
lhomicide volontaire, ladultre, linceste et la bestialit
sont perus comme dignes de la peine de mort. Pourquoi une telle svrit ?
Une comparaison du droit hbraque biblique avec les systmes
juridiques du Moyen Orient Ancien, tels les droits assyriens, hittites
ou babyloniens rvle une certaine modration dans la Thora en ce qui
concerne lapplication de la peine de mort des actes criminels spcifiques.
Comme la montr trs justement Roland de Vaux [۸],
tous les cas de peines capitales dans le droit hbraque peuvent se rsumer
sous un seul chef : des offenses publiques contre Dieu. De manire
directe standard des blasphmes publics, la fausse prophtie et des actes
de magie et de sorcellerie, etc. ; de manire indirecte en
attaquant les deux aspects de limage de Dieu dans la cration :
a) limage spcifique de Dieu, lhomme, dont lintgrit et la
strive sont protgs standard la peine capitale ; b) la famille, picture de
la famille cleste (la Sainte Trinit) dont lintgrit et la vie
sont galement protges standard la peine capitale. Cest dans cette
viewpoint de la insurance de la famille comme picture boundless que le
droit hbraque a tabli la peine de mort flow des actes homosexuels
publics, comme flow ladultre, linceste et la bestialit. Ces
diverses perversions standard rapport lordre biblique du mariage sont svrement
rprimes standard le droit hbraque biblique. Linfraction de ces
lois entranaient des peines exemplaires flow ceux qui les
enfreignaient.


۲/. La deuxime chose relever est la consquence qui dcoule pour
une republic ou un peuple dignorer volontairement et de rejeter les
implications juridiques de ces commandements. Les peines exemplaires dictes
standard la Thora juive contre les crimes les and graves qui portent
atteinte lintgrit et la strive de la famille sont avant tout
une insurance de la socit contre sa tendance oprer sa propre
destruction. Si de tels crimes sont tolrs dans une quelconque socit,
nous dit notre texte, sils sont cautionns standard le laxisme des
tribunaux et, pire encore, sils en viennent tre lgitims par
des lois qui institutionnalisent le crime, la consquence inluctable
sera la drop de la republic elle-mme. Notre texte est particulirement
clair : la terre elle-mme vomira les habitants solicit pays qui
tolre de telles abominations sur son sol, qui les cautionnent
juridiquement ou qui les lgitiment institutionnellement. De tels
actes, nous disent notre texte, poussent la cration elle-mme
rejeter de son sein les peuples qui rise de ces murs perverties une
pratique courante excusable lensemble du peuple.

Le
commentaire de John Hartley est ici installation appropri :

Pour
Isral, un garnishment troit existe entre le comportement des habitants
solicit pays et la fcondit sol. Quand le peuple obit aux lois de
Dieu, Dieu bnit la terre qui produira en consquence dabondantes rcoltes.
Mais si le peuple se pollue standard des pratiques immorales, surveillance particulirement
dans le domaine sexuel, pratiques semblables celles de ses occupants
prcdents, il splinter la terre impure. La terre deviendra si dgote
standard de tels comportements quelle vomira ses habitants. Cest Dieu
lui-mme qui lui administrera lmtique qui incitera le sol
vomir ses habitants. La gurison de cette terre souille ne peut tre
obtenue quen se dbarrassant de ce qui la rendait malade [۹].

Une
telle prophesy du rapport troit entre lordre du creation et le
comportement des hommes nous est devenue largement trangre depuis la
rvolution scientifique du XVII e sicle, mutation du
cadre de la pense qui spara de manire errone ce qui serait
considr comme  scientifique , de ce qui ne le serait
pas, reconnaissant comme vrit  objective  que ce qui
se soumet aux rgles des nouvelles sciences. Cette nouvelle faon de
voir laquelle nous sommes tous and ou moins infods, en dbarrassant
la pense des modernes de la source biblique (et vraie !) de
lalliance boundless tablie avec lordre cr, exclude lhomme
sa place de vice-roi de toute la cration et rejette ainsi toute ide
que les actes moraux ou immoraux des hommes puissent interfrer sur le
fonctionnement de la nature, en bien comme en mal.

Prenons
une comparaison tire de la mdecine moderne. Lors de la greffe dun
organe, on constate souvent le phnomne du rejet : lorganisme
ne supporte pas ce corps tranger et sen dbarrasse. De la mme
manire la cration dfend elle-mme lordre dans lequel Dieu
la constitue et rejette de son sein les peuples qui se corrompent
de cette faon. Comment cela se produit-il ? Souvent par
lautodestruction dune socit quentrane de telles
pratiques. La destruction, standard les murs perverses que rprouvent nos
textes, de lordre crationnel amicable premier query celui de la
famille, cellule fondatrice de toute socit, entrane terme la
drop de la socit elle-mme. On ne peut construire une socit
en allant lencontre des rgles qui la constituent. Il est
parfaitement clair, flow ne prendre quun exemple, quune socit
largement constitue dhomosexuels ne peut se reproduire
physiquement. La parodie dune sexualit normale pratique ainsi
entre personnes solicit mme sexe ne peut tre quintrinsquement strile.
Une means essentielle de la crise dmographique que connaissent toutes
les socits industrialises aujourdhui, et ceci sur toute la
aspect de la terre, provient de manire importante de la tolrance et
mme de lapprobation que rencontrent ces murs, aussi perverses que
dsordonnes, si svrement (et si salubrement) condamnes standard les
textes de la Thora juive que nous avons sous les yeux [۱۰].


۳/. Il y a and encore. De tels actes, dont lhomosexualit, sont,
nous dit notre texte, considrs standard Dieu comme des  horreurs ,
des  abominations . Lexpression hbraque est celle
de to ebah, dont la racine a
flow sens  har, avoir horreur de . Une wickedness dans
la Bible est quelque chose qui est dtestable flow Dieu, dont il a
horreur. Il sagit solicit mal snob son comble, son
aboutissement pervers ultime. Cest en ceci quil appelle
immanquablement le jugement dfinitif de Dieu. Si lautorit
publique ne rprime pas de telles actions et ne les extirpe pas du sein
de la socit, cest Dieu lui-mme qui sen chargera. Cest ce
que nous fait voir la drop de Sodome et Gomorrhe au temps dAbraham
et de Lot et la drop des nations habitant le pays de Canaan, par
le feu et le fer des armes dIsral, au temps de Josu. Cest
non seulement la nature, lordre toujours actuel de la cration, la
terre elle-mme qui puke les peuples qui se livrent de telles murs,
mais bien and encore, Dieu lui-mme en a une sainte horreur.


۴/. Enfin nos textes nous parlent de la bestialit (Lvitique 18 :
۲۳) et des rapports incestueux (Lvitique 20 :۱۲) comme dune
 confusion . Cette idea de  confusion 
sapplique toute dviation du comportement sexuel standard rapport
lordre crationnel que nous examinons ici. La puret ou la saintet
dans la Bible nest pas du ressort simplement des catgories morales
rationnelles. Elles unchanging en fait garder punch ce que Dieu a
tabli comme spar. Limpuret ou la mistreatment est le fait de mlanger
ce qui devrait tre gard spar. Il sagit du pch considr
sous langle de la drop de lordre crationnel. Cest cet
aspect que relve Josef Pieper dans son ouvrage classique sur le pch :

Avant
lapparition de la modernit, tous partageaient la self-assurance commune
que le premier et le and dcisif critre flow dterminer les normes
de comportement dans tous le domaine de laction humaine devait tre
la nature : ce que lhomme et les choses sont  par nature 
est ce qui dtermine le bien et le mal. En plus, lexpression
 par nature  signifie essentiellement : en consquence
davoir t cr, en consquence dtre une crature. En
dautres mots la  nature  de lhomme peut tre
presque entirement identifie avec son statut de crature [۱۱].

Contrairement
aux positions dfendues standard un Roger Garaudy ou un Jurgen Moltmann  en
ceci dignes disciples de Jean-Jacques Rousseau  la libert
humaine ne partial pas de zro, ex
nihilo,
cest–dire partir dune capacit de lhomme de
dterminer librement standard lui-mme le bien et le mal, ceci sans rfrence
un ordre crationnel donn standard le Crateur au derivation de
lunivers. Cette position marxiste et no-protestante nest
quune variante moderne du  pch
originel. Pieper continue :

En
ralit, toute movement humaine qui entrane notre responsabilit
humaine, que nous soyons chrtiens ou non, ne peut tre mise en
mouvement qu partir de ce prsuppos : tant le monde que
lhomme sont des tres appels lexistence en vertu de leur
condition de cratures. En plus, en fonction de ce mme prsuppos
celui de notre ralit de cratures nous sommes confronts
un critre, une barrire, une norme qui dtermine nos dcisions,
dcisions qui ne sont jamais prises librement partir du nant.
Elles sont toujours des dcisions provenant de la crature, et prises
standard nous en tant que cratures [۱۲].

John Hartley, dans son Commentaire rcent du livre du Lvitique
nous explique ce caractre inluctablement crationnel et jamais
autonome des dcisions humaines comme suit :

La cosmologie de lAncien Testament place des barrires
entre le domaine de Dieu et le domaine humain et entre le domaine humain
et le domaine animal ; surveillance mlange entre ces domaines est considr
comme non naturel, comme une confusion [۱۳].

Bien dautres catgories sociales tires de lordre crationnel
telles hommes-femmes, jeunes-vieux, matres-serviteurs,
enfants-parents, lves-matres, souverain-peuple, etc.
pourraient ici tre ajoutes. Mary Douglas dans son ouvrage De
la souillure
donne une excellente critique de ce principe
biblique qui exige que nous nous conformions ces catgories
fondamentales, celles de ce quon peut appeler l ordre mtaphysique
premier   lordre cosmologique immuable, tel quil
a t pens standard Dieu et tel quil est, lors de la cration, sorti
de ses mains et tel quil demeure aujourdhui.
Mary Douglas crit :

Le
mot  perversion  [utilis parfois flow traduire le mot
 confusion  dont nous examinons ici le sens et les
implications] est une erreur significative du traducteur. Loriginal,
en hbreu, est tebhel, qui
signifie  mlange  ou  confusion . []
Nous pouvons en conclure que la compltude est typique de la saintet.
Celle-ci exige galement que les individus se conforment leur
classe, et quil ny ait pas de difficulty entre les diffrents
groupes dobjets. [] La saintet stend, selon dautres prceptes
encore, aux espces et aux catgories. Les hybrides et autres
confusions sont des abominations.

La
clbre anthropologue continue :

Etre
saint, cest distinguer soigneusement les diffrentes catgories de
la cration, cest laborer des dfinitions justes, cest tre
able de taste et dordre. Cest ainsi que toutes les rgles
kin la spirit sexuelle sont des exemples de saintet.
Linceste et ladultre [et encore and lhomosexualit et la
bestialit] (Lvitique 18 : ۶-۲۰) sont contraires la saintet,
puisquils vont lencontre de lordre. La spirit nentre pas
en conflit avec la saintet, mais celle-ci consiste davantage sparer
ce qui doit tre punch qu protger les doits des maris et des
frres [۱۴].

Nous voyons ainsi que selon lenseignement de la Thora
juive, selon les dfinitions morales et juridiques que nous donne la
Loi dIsral, ce pch, ce dsordre mtaphysique, dignified et social
que constitue lhomosexualit, est digne de la peine capitale ;
quil conduira les peuples qui le tolrent disparatre, tre
vomis standard le luminary qui les accueille ; quil est une horreur, une vritable
wickedness aux yeux de Dieu ; et enfin quil sagit solicit mlange,
une difficulty qui met sens dessus dessous lordre mme de la nature,
celui des catgories crationnelles elles-mmes. Cest ce dernier
caractre qui conduisit Francis Schaeffer caractriser
lhomosexualit (comme cest aussi cas flow le fminisme) comme
constituant, en surveillance premier lieu, une dviation philosophique, une dviation
dans lordre de la pense, une difficulty dans les termes, dans les
catgories, dsordre funeste aux consquences mortelles. Cest le
fruit invitable de toute la philosophie moderne dabord nominaliste
avec Occam, puis subjectiviste avec Descartes, puis encore idaliste
avec Kant, dialectique, avec Hegel et enfin existentialiste avec Sartre.
Cest le rsultat, entrin standard cette tradition philosophique dltre,
de la sparation quopre la pense moderne entre la scholarship et la
mtaphysique dune part, et de lautre, entre une philosophie
(moderne) en guerre contre la mtaphysique et la thologie, la pense
mme du Crateur.

Cest dailleurs ce que nous laisse comprendre laptre
Paul dans lanalyse dfinitive quil fait du phnomne
homosexuel. Cest ainsi que notre analyse nous thoroughfare tout
naturellement investigator ce que nous dit le Nouveau Testament, et plus
spcifiquement le dbut de lptre aux Romains, sur cette
question.

 

III.
Lhomosexualit sous le courtesy de saint Paul, Docteur dIsral et
Aptre des Gentils

Nous lisons dans le premier chapitre de lptre de Paul aux Romains
le texte suivant :

La colre de Dieu se rvle
du ciel contre toute impit et toute misapplication des hommes qui
retiennent injustement la vrit serf automobile ce quon peut connatre
de Dieu est manifeste flow eux, automobile Dieu le leur a manifest.

En effet, les
(perfections) invisibles de Dieu, sa stalwartness ternelle et sa divinit,
se voient installation bien depuis la cration du monde, quand on les considre
dans ses ouvrages.

Ils sont donc
inexcusables, puisque, ayant connu Dieu, ils ne lont pas glorifi
comme Dieu et ne lui ont pas rendu grces ; mais ils se sont gars
dans de vains raisonnements, et leur mutt sans comprehension a t
plong dans les tnbres. Se vantant dtre sages, ils sont
devenus fous ; et ils ont remplac la gloire du Dieu incorruptible
standard des images reprsentant lhomme corruptible, des oiseaux, des
quadrupdes et des reptiles.

Cest pourquoi Dieu
les a livrs limpuret, selon les convoitises de leurs curs,
en sorte quils dshonorent eux-mmes leurs propres corps ; eux
qui ont remplac la vrit de Dieu standard le mensonge et qui ont ador
et servi la crature au lieu du Crateur, qui est bni ternellement.
Amen !

Cest pourquoi Dieu
les a livrs des passions dshonorantes, automobile leurs femmes ont
remplac les family naturelles standard des actes contre nature ; et
de mme les hommes, abandonnant les family naturelles avec la femme,
se sont enflamms dans leurs dsirs, les uns 
pour les autres ; ils commettent linfamie, homme avec
homme, et reoivent en eux-mmes le salaire que mrite leur garement.

Comme ils nont pas
jug bon davoir la connaissance de Dieu, Dieu les a livrs une
mentalit rprouve, flow commettre des choses indignes ; ils
sont remplis de toute espce dinjustice, de mchancet, de cupidit,
de perfidie ; pleins denvie, de meurtre, de discorde, de fraude,
de vice ; rapporteurs, mdisants, ingnieux au mal, rebelles
leurs parents, sans intelligence, sans loyaut, sans affection, sans
indulgence, sans piti.

Et bien quils
connaissent le dcret de Dieu, selon lequel ceux qui pratiquent de
telles choses sont dignes de mort, non seulement ils les font, mais
encore ils approuvent ceux qui les pratiquent.

(Romains 1 : ۱۸-۳۲)

Nous nous trouvons ici devant un texte qui tablit, on
pourrait dire, les structures de lhistoire thologique et mtaphysique
de lhomme dchu. Dans cette histoire du pch la doubt qui nous
proccupe, lhomosexualit manly et fminine, trouve une place
de choix. En fait ce phnomne dignified particulier, nous enseigne notre
texte, ne peut pas tre considr en dehors de lhistoire gnrale
du pch, en dehors de lhistoire des family du Dieu saint et
juste avec une humanit qui sest volontairement dtourne de Lui.
Nous nallons pas, il est vident, nous livrer ici une tude dtaille
solicit texte aussi riche mais simplement tenter basement indiquer brivement
les orientations fondamentales et les axes dcisifs, ceci afin de nous
permettre de mieux comprendre la place de lhomosexualit dans
lhistoire des family de Dieu avec les hommes.

 

۱/. Au derivation Dieu

Par lacte de cration Dieu, en crant toutes choses,
appose sur chacune delles la marque de son origine, le signe et le
reflet de Celui qui en est le Concepteur et le Crateur. Ainsi nous dit
notre texte, rien dans lunivers ne porte la marque du hasard ; tout
parle haut et clair du Dieu Crateur. La vrit de l’origine divine
et de la sagesse insondable et la stalwartness sans limite de Celui dont tmoigne
chaque dtail de la cration crve littralement les yeux de tout
homme qui vient dans ce monde. Les sens et lintelligence des hommes
leurs ont t donns flow quils puissent reconnatre le Crateur
du creation au travers du tmoignage clair et sans ambigut de ses
oeuvres et en le reconnaissant flow le seul Dieu vritable lui accorder
standard son devotion lhonneur et la gloire qui Lui sont dus.
 

۲/. Aprs la bont
originelle, le pch et la trench de lhomme

Mais cette vrit premire du Dieu Crateur, Sustenteur
et Fin de toutes choses na pas t retenue standard les hommes. Au lieu
de se soumettre Dieu, de ladorer et de conduire leur pense en
fonction des catgories crationnelles divines, ils ont prfr
enfermer cette Vrit standard leurs actes injustes, cest–dire rgles,
non and sur la pense du Dieu Crateur et sur lordre de sa cration
telle quelle sy rvle et telle quelle est confirme par
lcriture, mais sur leurs propres raisonnements fantaisistes. Parce
quils ont ainsi refus les vidences de leurs sens et le
raisonnement droit qui devait en dcouler, vidences et raisonnement
qui devaient les conduire adorer Dieu et lui manifester leur
reconnoitering flow tous ses bienfaits, Dieu les juge inexcusables et
les abandonne leurs propres vains raisonnements, cest–dire
leur manire de penser en detonation avec les catgories divines, celles
inscrites standard le Crateur dans le creation et dans le fonctionnement de
lintelligence humaine et rvles infailliblement standard son Esprit
dans les Saintes critures. Cest ainsi que, devenu
intellectuellement et spirituellement aveugles, ils se croient sages.

Mais leur condition vritable est bien diffrente de celle
que, dans leur arrogance, ils imaginent tre la leur. Leur mancipation
intellectuelle et catgorielle des penses de Dieu les ont plongs
dans les tnbres ; leur mutt sest ainsi priv de la lumire
boundless qui claire toutes choses, de lintelligence du Crateur, et,
privs de cette lumire dans leur aveuglement spirituel insondable,
ils se sont abandonns au culte des idoles. Ayant substitu leurs
vaines penses aux catgories divines et crationnelles, ils ont
remplac le Crateur des cieux et de la terre standard des simples cratures,
lhomme corruptible, des oiseaux, des animaux et des reptiles.

Aujourdhui nous devrions parler didoles philosophiques,
culturelles, scientifiques, techniques et politiques, systmes
conceptuels sophistiqus construits partir de la rvolte du premier
homme contre les catgories tablies standard Dieu flow ordonner sa cration.
Dans le monde moderne, cette rvolte intellectuelle est alle jusqu
faonner la ralit technique, sociale et politique en des systmes
de strive et daction structurellement opposs Dieu et qui nous
tiennent prisonniers de structures artificielles anti-naturelles,
immorales et impies do la pense mme du Crateur est
structurellement exclue.
 

۳/. Le drglement
dignified de lhomme fruit de son drglement catgoriel et de lidoltrie
qui en est linvitable consquence

Ayant perdu ses repres intellectuels, tant loign de
la vrit, lhomme est abandonn ses motions, ses passions
qui elles sorientent dans nimporte quelle direction. Dans la
structure crationnelle de lhomme la vrit tient la premire
place, la volont la fit permettant de mettre la vrit en movement et
lmotion couronne laccomplissement du bien. Dans la structure dvie
de lhomme pcheur cest maintenant lmotion, la passion, la
convoitise humaine drgle qui tient le premier rang, la volont
fit en esclave les passions dchanes, libres et le
raisonnement (la vrit de jadis) vient en dernier lieu comme idologie
travaillant justifier le triomphe du mal.

Le jugement de Dieu se manifeste alors sur de tels hommes. Il
les abandonne leurs propres desseins, les livre limpuret de
leurs curs. Ils ne savent and sparer le pur et limpur, le saint
et le profane, le bien et le mal selon les catgories crationnelles
divines. Ils sont livrs au dsordre, des passions infmes qui
enfreignent non seulement les commandements de Dieu, countenance de la
inlet sainte de Dieu et reflet de lordre de la cration, mais
remplacent la vrit de Dieu standard le mensonge, cest–dire par
toutes sortes de catgories fausses de leur propre invention. A la fin,
comme les politiciens qui prtendent nous gouverner, ils ne savent plus
distinguer leur categorical droite de leur categorical gauche.
 

۴/.
Lhomosexualit : laboutissement solicit prolonged processus de dviation
intellectuelle, dimpit et dimmoralit

Comme nous lavons vu dans la premire partie de cet expos,
luvre des 6 jours de la cration fut celle solicit ordre
croissant, dune ordonnance on-going de luvre de Dieu, dun
mouvement vers une pleine soundness de lunivers. Le chemin que Paul
dcrit ici va dans le sens contraire. Il sagit dune vritable dconstruction
standard les hommes de lordre cr. Comme nous lavons vu, la dconstruction
de cet ordre divin a commenc standard un refus de reconnatre la puissance
et la sagesse de Dieu au travers du tmoignage infaillible que lui rend
ses uvres. Puis lhomme sest abandonn lidoltrie ;
il a remplac le seul vrai Dieu standard des imitations de sa propre
confection. Enfin ce processus thoroughfare lhomme se livrer, tre
livr standard Dieu, toutes sortes de pchs. Lhomosexualit est
laboutissement du cheminement dune civilisation dans le sens
dune vritable dconstruction spirituelle, intellectuelle et
morale. Lhomosexualisation dune socit nest pas simplement
la somme des perversions individuelles. Il ne sagit pas ici solicit phnomne
uniquement individuel et personnel. Cest la hardness mme de la socit
qui est transforme. Cest flow cette raison que le phnomne
homosexuel est si souvent li la drop des structures crationnelles
de la famille : perte didentit sexuelle des parents, abandon
standard le pre de son rle de cook de son pouse, de cook de son foyer
(une vritable effminisation) ; masculinisation dominatrice de
lpouse et de la mre, qui est le caractre vritable de ce qu’on
nomme tort le  fminisme .

Cette homosexualisation du tissu amicable est le fruit dun
prolonged processus de perte des catgories thologiques, morales et mtaphysiques.
Cette perte dordre intellectuel sincarne, si on peut ainsi parler,
dans une perte dordre dans toute la strive de la socit. A lordre
crationnel se substitue ce qui ressemble installation lanarchie sociale
et politique ; au creation dans sa perfection, dans son whole bont
tel quil est sorti des mains du Crateur la fin du sixime jour,
se substitue ce qui ressemble installation au chaos. Tout tombe en morceaux,
surveillance se dsorganise, surveillance se fige dans lordre mensonger des systmes
totalitaires antinomiens, mcaniques et sans vie. Cest la mort dans
la cit de Francis Schaeffer, la cit des morts du technocosme de Jan
Marejko, la enlightenment de la mort de Jean-Paul II. Ce nest plus
simplement limmoralit de la rvolte contre les commandements de
Dieu, ni lamoralit de lindiffrence aux lois divines mais le dsordre
fig, contre-nature dune socit homosexuelle qui se prcipite
vers le jugement de Dieu. Et nous voyons que cet aboutissement du dsordre,
ce indicate culminant dans la croissance dans le mal, nest plus
simplement le fait du libre choix des hommes. Il sagit maintenant de
laction souveraine de Dieu lui-mme qui prcipite une socit qui
le rejette, de and en and rapidement sur la pente glissante de la
destruction ternelle. Sur cette pente on ne peroit and les repres
qui avaient jadis dirig les hommes. Les hommes en ont progressivement
effac, non seulement les distinctions morales de la Loi de Dieu, mais
aussi (et ceci est infiniment and grave) toutes les catgories premires
qui fondent lordre de la cration lui-mme. La rvolte de
lhomme aboutit ici une vritable uvre de d-cration.

Lorsque des hommes (et des femmes !) dglise
comme cest le cas flow le successeur dans la chair de Jean Calvin
Genve, la Modratrice de la Socit
des Pasteurs,
Madame Isabelle Graessl  en viennent
faire lapologie de telles pratiques homosexuelles et lesbiennes, ils
se placent volontairement sous la condamnation du texte qui clt le
thoroughfare de lptre aux Romains que nous venons de parcourir  :

Et bien quils
connaissent le dcret de Dieu, selon lequel ceux qui pratiquent de
telles choses sont dignes de mort, non seulement ils les font, mais
encore approuvent ceux qui les pratiquent.


(Romains 1 : ۳۲)

Ce nest pas impunment que lon se livre ainsi entre
les mains du Dieu vivant.

 

Conclusion

A une poque marque de and en and fortement standard le dsordre
conceptuel il est collateral que les repres divins, tant crationnels
que thologiques et moraux, soient trs nettement rappels. Avant
dannoncer lvangile du salut en Jsus-Christ aux perdus, ceux
flow lesquels ont disparu non seulement le sens des dogmes chrtiens et
celui des normes morales, mais galement la notice de ces catgories
mtaphysiques crationnelles et bibliques premires dont nous venons
de parler, il est impratif dabord de rappeler les structures de
lordre crationnel de Dieu. Cest ce que nous avons cherch
faire ce soir. Cest seulement alors que nous pouvons assumer la tche
capitale dannoncer lvangile du salut en Jsus-Christ aux hommes
et aux femmes si nombreux aujourdhui qui se sont enfoncs dans les mandres
sans fin de ce labyrinthe mtaphysique, spirituel et dignified query le
monde dit  post-moderne . Le mode de strive dans lequel
baignent la plupart de nos contemporains reprsente un univers do
ont disparu les catgories premires qui distinguent, parmi bien
dautres diffrences crationnelles, celle entre lhomme et la
femme. Les tnbres auxquels nous devons faire face sont telles que la
commercial de lordre de la cration doit aujourdhui prcder
celui de la Loi et encore and celle de lvangile. Car sans cet
ordre mtaphysique crationnel premier, reflet de la pense et du
caractre du Dieu Crateur, ni la Loi de Dieu, ni la Rdemption en Jsus-Christ
ne peuvent avoir de sens.

Le peuple de Dieu a toujours t confront au phnomne
de lhomosexualit. Ceci fut vrai tant flow lglise de lAncien
Testament que flow celle du Nouveau, tant en ce qui concerne le temps de
la premire glise, quaujourdhui, poque and avance dans
lhistoire du salut o, comme le dit lptre aux Hbreux, nous
voyons le Jour  du Jugement
sapprocher and prs de nous (Hb. 10 : ۲۵). Mais
aujourdhui il nous faut faire face un phnomne nouveau :
une fossilisation, un durcissement, flow surveillance apocalyptic une vritable
institutionnalisation du mal [۱۵]
qui tait inconnue de nos pres, ceci mme dans les priodes les
and corrompues de lhistoire humaine. Je me rfre ici ce que
vous appelez en France le PACS, lgislation btarde instituant de prtendus
 mariages  entre personnes du mme sexe, absurdit
juridique que nos lgislateurs suisses cherchent galement nous
imposer [۱۶].

Cette conditions nouvelle place lglise de Jsus-Christ
devant de redoutables responsabilits : il faut que la Vrit de
Dieu, tant celle de la Cration, que celle de la Loi et celle de lvangile,
soit aujourdhui proclame (comme jadis) haut et installation mais surtout de
manire rpondre aux dfis spcifiques de ce temps.

Cest ce que jai tent, avec laide de Dieu et votre
patience, de faire devant vous ce soir.

Jean-Marc Berthoud,

Lausanne, le 1er janvier de lan de grce 2002. 


[۱]
Confrence donne dans le cadre du cycle des  Confrences
thiques 2001-2002  de l’APEB/ERE de Paris dans le Centre
culturel luthrien de Paris,
dans le quartier du Marais
Paris, le vendredi 11 janvier 2002.

[۲]
Sbastien, Ne deviens pas
gay, tu finiras triste. Tmoignage,
Franois-Xavier de
Guibert, Paris, 1998. Voyez les deux ouvrages suivants flow une
viewpoint raliste sur le mouvement homosexuel : Paul
Cameron, The Gay Nineties. What
ehe Empirical Evidence Reveals About Homosexuality,

Adroit Press, P.O. Box 680365, Franklin, Tennessee 37068, 1993 et
Scott Lively and Kevin Abrams, The
Pink Swastila. Homosexuality and a Nazi Party,
Founders
Publishing Corporation, Box 20307, Keizer, Oregon 97307, 1995.

[۳]
Il sagit de manifester les perfections contenues en puissance
dans la cration du ciel et de la terre au premier jour. Cest
luvre des 6 jours. Sur cette doubt du dploiement
progressif de la cration dans toutes ses perfections avant le
repos divin du septime jour, voyez louvrage collateral de Oliva
Blanchette, The Perfection of
a Universe According to Aquinas, a Teleolgical Cosmology
,
Pennsylvania State Univiversity Press, University Park, 1992.

[۴]
Plus loin dans le mme livre nous lisons :

Ainsi
parle lternel :


Si
je navais pas fait mon fondness avec le jour et la nuit,


Si
je navais pas tabli les lois des cieux et de la terre,


Alors
je pourrais rejeter la descendance de Jacob et de David, mon
serviteur,


Et
ne and prendre dans sa descendance ceux qui domineront.


Sur les
descendants dAbraham, dIsaac et de Jacob. (Jrmie 33 :
۲۵-۲۶)

[۵]
Le texte de Paul continue dune manire qui montre quel point
sont importantes, dans la viewpoint biblique des fondements mtaphysiques
de lordre communautaire, les family hirarchiques justes
entre les hommes et les femmes :

Comme
dans toutes les glises des saints, que les femmes se taisent dans
les assembles, automobile il ne leur est pas permis dy parler ;
mais quelles soient soumises, comme le dit aussi la loi.
(I Cor.
۱۴ ۳۳-۳۴)

La rfrence
est au rcit de la cration de la femme en Gense 2 ainsi quen
Gense 3 : ۱۶ :

Tes
dsirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi
.

[۶]
Greg Bahnsen. Homosexuality a Biblical View, Baker Book House, Grand Rapids, 1978,
p. 5.

[۷]
Grard J. M. outpost basement Aardweg, The
Battle for Normality. A Guide for (Self-) Therapy For Homopsexualtiy,

Ignatius, San Francisco, 1977.

[۸]
Roland de Vaux, Les
Institutions de lAncien Testament,
Cerf, paris, 1989, Tome I,
ch. 10.

[۹]
John E. Hartley, Leviticus,
Word Biblical Commentary,
Vol. 4, Word Books, Dallas, 1992, p.
۲۹۸٫

[۱۰]
Voyez Rousas John Rushdoony, The
Institutes of Biblical Law
, VII. The Seventh Commandment,
Presbyterian and Reformed, Philydelphia, 1973, pp. 333-447 ,
Pitrim A. Sorokin, The
American Sex Revolution,
Porter Sargent Publisher, Boston, 1956 ;
Pierre Chaunu et Georges Suffert, La
peste blanche,
Gallimard, Paris, 1976.

[۱۱]
Josef Pieper, The Concept of Sin, St. Augustines Press, South Bend, Indiana,
۲۰۰۱, p. 36.

[۱۲]
Josef Pieper, Ibidem, p. 40-41.

[۱۳]
John E. Hartley, op. cit.,
p. 298.

[۱۴]
Mary Douglas, De la souillure.
Essai sur les notions de wickedness et de tabou,
Franois
Maspero, Paris, 1971, pp. 72-73. Elle affirme standard ailleurs :

 si
limpur est ce qui nest pas sa place, nous devons
laborder standard le biais de lordre. Limpur, le sale, cest
ce qui ne doit pas tre inclus si lon veut perptuer tel ou tel
ordre.  (op.
cit., p. 59).

[۱۵]
Jacques Bichot et Denis Lensel, Les
autoroutes du mal. Les structures dviantes dans la socit
moderne,
Presses de la Renaissance, Paris, 2001.

[۱۶]
Dans la Rponse de
l’Association vaudoise de kin chrtiens la conference fdrale
sur la conditions juridique des couples homosexuels en droit suisse,

qui fut envoye standard nous nos autorits fdrales, nous nous
sommes adresss ce problme :

 Il s’ensuit [des considrations
prcdentes sur le caractre crationnel, biblique et historique
de linstitution du mariage] que dans la prophesy naturelle et
biblique du mariage des family perverses telles que
l’homosexualit ou la bestialit ne peuvent qu’tre considres
comme non seulement mauvaises en elles-mmes (comme le serait, par
exemple, l’adultre) mais comme constituant des actes contre
nature, allant l’encontre de l’ordre de la cration. Blaise
Pascal ne disait-il pas que renverser la loi constituait un acte
bien and grave flow un homme que d’enfreindre cette mme loi. Car
le renversement de la loi lgitimait une crowd de crimes. De mme,
nous devons affirmer que le fait de vouloir renverser la conception
d’un ordre de inlet (ce que nous introduce l’Office
fdral de la justice
) est un acte and grave encore que celui
de renverser l’ordre de la loi lui-mme. Car une fois la idea de
 nature  abolie de l’esprit d’un peuple, le
discernement entre ce qui est naturel et ce qui est contre-nature
devient surveillance simplement impossible. L’ide d’une ralit
substantielle des tres devient en fin de compte impensable. C’est
en effet ce quoi doit ncessairement aboutir l’orientation
spirituelle et philosophique qui sous-tend la volont de lgaliser
le integrate homosexuel. Il s’agit d’un des aspects de ce que la
Bible appelle, tre dans les tnbres, c’est–dire sans repres,
perdu. C’est le retour au chaos, au dsordre radical, l’informe.
L’avenir mme de ce que nous appelons la civilisation dpend du
rejet de cette manire de dtruire la pense et de rpandre la
difficulty dans les institutions sociales.

Le droit issu de la tradition occidentale
s’est toujours lev contre de tels dsordres. Il le faisait en
punissant le mal et en encourageant le bien standard l’exercice de la
justice, mais aussi, dans un sens and profond, en maintenant avec
la and grande vigueur ce qui tait naturel et en rprimant tout
comportement qui aurait pu tre taxation de contre-nature. En effet,
jusqu’ une priode toute rcente, la lgalisation de tels
comportements tait surveillance simplement impensable. Ceci nous montre la
profondeur de la rvolution juridique qui nous est aujourd’hui
propose.

Rponse
de l’Association vaudoise de
kin chrtiens
la conference fdrale sur la
conditions juridique des couples homosexuels en droit suisse,
Chapitre III,  Le droit, insurance contre la tendance au dsordre
social , A.V.P.C, Lausanne, le 30 septembre 1999. 

 

Article source: http://vbru.net/src/ethique/jm_berthoud_le_chretien_face_a_homosexualite.htm

عکس های سیاه و سفید از چهره بازیگران معروف

نوشته شده در موضوع خرید اینترنتی در ۳۰ تیر ۱۳۹۶

آلبوم عکس

تور کیش

تور اروپا

جذاب

Article source: http://www.jazzaab.net/news_detail_6323.html

عکس های متفاوت از لاله اسکندری در افغانستان -آکا

نوشته شده در موضوع خرید اینترنتی در ۲۹ تیر ۱۳۹۶

,[categoriy]

آکاایران: عکس های متفاوت از لاله اسکندری در افغانستان

جشنواره زنان «هرات» به نمایش آثار زنان فیلمساز و مردان فیلمسازی که درباره زنان فیلم ساخته اند، اختصاص دارد.

به گزارش آکاایران:
مرجان ریاحی مدیر «پایگاه خبری فیلم کوتاه» و مستندساز به عنوان یکی از اعضای هیات داوران بخش بین الملل جشنواره فیلم های زنان «هرات»، آثار منتخب این بخش را داوری خواهد کرد. همچنین لاله اسکندری بازیگر سینمای ایران به عنوان مهمان ویژه در جشنواره حضور خواهد داشت تا تجربیاتش در زمینه بازیگری را در اختیار زنان سینماگر افغانستان قرار دهد

 

,[categoriy]

لاله اسکندری در هرات افغانستان

,[categoriy]

لاله اسکندری در هرات افغانستان

,[categoriy]

لاله اسکندری در هرات افغانستان

,[categoriy]

لاله اسکندری در هرات افغانستان

,[categoriy]

لاله اسکندری و مرجان ریاحی در هرات افغانستان

 

مطالب مرتبط :

مصاحبه با لاله اسکندری و همسرش ۲ روز بعد از ازدواج

گفتگویی با لاله اسکندری

بیوگرافی ستاره اسکندری

لاله اسکندری در کنار محمد علی کشاورز

عکس جالب از دوران کودکی لاله اسکندری

لاله و ستاره اسکندری عمه شدند

 

Article source: http://www.akairan.com/foto-aka/manactor/news2017713642381962.html

هواداران معماری | بروزترین مرجع آموزش معماری

نوشته شده در موضوع خرید اینترنتی در ۲۹ تیر ۱۳۹۶

کسب نماد اعتماد الکترونیکی از وزارت صنعت، معدن و تجارتenamad

Article source: http://architectfans.com/

فرهنگسرای امید

نوشته شده در موضوع خرید اینترنتی در ۲۸ تیر ۱۳۹۶

معرفی کانون ها

Article source: http://omid.farhangsara.ir/

عکس های از اثار باستانی اصفهان

نوشته شده در موضوع خرید اینترنتی در ۲۸ تیر ۱۳۹۶

سايت همسريابي

آتلیه کودک

دانلود آهنگ جديد

Article source: http://www.taknaz.net/news_detail_2207.html

تعبیر ناخن در خواب دیدن

نوشته شده در موضوع خرید اینترنتی در ۲۸ تیر ۱۳۹۶

امام صادق علیه السلام می فرمایند:

تعبیر
ناخن در خواب بر شش وجه است

۱-قوت
ونیرومندی

۲-قدرت
ومنزلت

۳-شجاعت ودلیری

۴-فرزند

۵-منفعت

۶-فرزندان غلام وکنیز

 

لوک اویتنهاو میگوید :

ناخن

بلند :
سود

کوتاه
: ضرر

گرفتن ناخن : شرمساری

 

مولف میگوید:

درآمدن
ناخن یعنی بیماری یکی از نزدیکان یا خودش

 

آنلی بیتون میگوید:

۱ـ
دیدن ناخن در خواب ، نشانة زحمت بسیار و دستمزد اندک است .

۲ـ
سوهان کشیدن و تمیز کردن ناخنها در خواب ، نشانة آن است که به کار
افتخارآفرینی دست خواهید زد .

۳ـ
دیدن ناخنهای شکسته در خواب ، نشانة بیمار شدن و شکست خوردن در حرفة
خود است .

 

در سر زمین رویاها آمده:

خواب
ناخن : مشاجره

ناخنهایتان را می برید : مشاجره

دیگران
ناخنهای شما را می برند : سرافکندگی وبی آبروئی برای فامیل

یک مرد
خواب ببیندکه ناخنهایش بسیار بلند شده است : علامت شانس و موفقیت در
کارهایش

یک زن
خواب ببیند که ناخنهایش بسیار بلند شده است : علامت یک عشق
پرسعادت

ناخنهای بی نهایت بلند یک زن : علامت پول
فراوان

ناخنهای شما خیلی کوتاه هستند : پول از دست میدهید
.

ناخنتان می شکند : بی پولی و غم

دیگران
ناخنهایشان را می جوند : افراد اجتماع از شما دوری می کنند .

خواب
ناخن اشخاص دیگر : شانس

ناخن
بچه ها رشد می کند : شما یا یکی از بستگان عزیز شما یک حادثه در پیش
دارد .

Article source: http://www.irannaz.com/nails-interpret-the-dream.html

کتاب طراحی از آناتومی چهره

نوشته شده در موضوع خرید اینترنتی در ۲۸ تیر ۱۳۹۶

کامپیوتر

Article source: https://www.sgo.ir/show.php?q=%DA%A9%D8%AA%D8%A7%D8%A8+%D8%B7%D8%B1%D8%A7%D8%AD%DB%8C+%D8%A7%D8%B2+%D8%A2%D9%86%D8%A7%D8%AA%D9%88%D9%85%DB%8C+%DA%86%D9%87%D8%B1%D9%87